Un éclair dans la tête

J’ai lu ‘Arcelor-Mital’ et j’ai vu ‘SIDER-AL’

 

Battez le fer tant qu’il est chaud…..le froid arrive.

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Partir, disait le poète

Un poète, quelque part,

Une toile pour écritoire,

Jette ses désirs au monde.

Partir, dit-il:

Partons donc, loin d’ici

Tout près d’ailleurs

Dans des galaxies imaginaires

Où Diogène aurait trouvé son Homme.

Partir, dit le poète.

Je le suis, sur des routes inconnues

L’âme émue

Les yeux curieux

Les lèvres closes,

Presque marchant sur les genoux.

Partir, dit-il :

Je pars, sans bagages,

Tous mes avoirs

Reposent en mon cœur,

Un cœur trop fou

Qui aime les voyages.

La mer se prosterne

Au pied des monts

La vague rejetée

Forme une eau bénite

Mon corps s’en fait le bénitier.

Le ciel teint la terre

De couleurs nouvelles,

De couleurs irréelles,

Peignant inlassablement,

Les égarés de là.

Le ciel a conscience

De régaler l’ailleurs,

L’espace pour voler

L’instant d’un souhait,

Le souhait d’un poète

Qui voulait partir.

Toucher le soleil

Même si la cire

Avant même de l’approcher

Lentement fondra.

Ailleurs, on ne tombe pas,

Ni la raison

Ni les sciences

n’y ont bati leur maison.

Cet homme, ce poète,

Ce rêveur lucide,

Enjamba-t-il la frontière?

Grâce à lui,

L’infirme que je suis,

A largué les amarres

muni de cartes

Où le vent fait la chanson

Et l’air les couplets.

Point de noeuds,

Ni de sextant,

Rien que le vent,

Rien que l’air

Et leurs chansons

Et leurs couplets,

Quelques goélands

Ornement de la proue

Des étoiles nacrées

Pour préciser les mesures…

Et toute la vie,

Toute ma vie

Pour atteindre l’ailleurs

Du poète qui disait: PARTIR.

Arwen G.

Poster un commentaire

Classé dans L'imageraie

Les oiseaux

Bergeronnette trouvée sur la toile

Mon âme est habillée de plumes.
Si la mésange en était une!
Mais les oiseaux sont des images:
Comme les chats, ils sont étranges,
Qui toujours nous dévisagent.
Apprendre leur langage
Serait la clé voulue des sages.
En quelque sorte ils sont des mages
Sortis de quelque brume ;
Ils nous contemplent comme la lune.
Ne te dévoile qu’à demi,
Mon âme de Colibri.

Arwen Gernak

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

La chambre des secrets

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Bonjour à toutes et à tous !

Bienvenue sur Imagin Air de Arwen Gernak. Comme son nom l’indique, vous voyagerez ici au sein de mes délires visuels ou écrits. J’aime toucher à tout. Je me considère comme une globe-blogueuse ouverte à tous les mondes, à tous les horizons même s’il y sont crucifiés.

Je ne veux ni vous séduire ni vous charmer; non, mon désir le plus cher est que vous y déambuliez avec votre sensibilité et en repartiez avec le souvenir d’un bon petit moment.

 

Alors en route !This image is protected : no copy, no reproduction. You can find it on http//ArwenGernak.deviantart.com

Poster un commentaire

Classé dans Non classé